jeudi 4 février 2016

Les Durand, imprimeurs à Chartres : Petite histoire d'une étiquette.


Depuis maintenant un peu plus de deux ans circulent sur le marché des ouvrages portant l'étiquette « Imprimerie Durand » avec une petite gravure (2 D croisés) et un numéro au composteur. Cette présence récente résulte de la vente d'un ensemble d'ouvrages provenant notamment de cette imprimerie, vente dans laquelle j'ai moi-même acquis quelques ouvrages dans un lot.


J'ai donc eu les 8 ouvrages suivants :
  1. La vie de l'illustrissime François de Sales. Lyon, Rigaud, 1725. n°703 B.
  2. C. Cornelius Tacitus accurante Matthia Berneggero. Heredes Lazari Zetzneri, Argentorati, 1638. n°706 B.
  3. Ludovici Montaltii Litterae provinciales etc. Cologne, Nicolas Schouten, 1665. Traduction latine des Provinciales. n°709 B.
  4. Histoire de Maurice comte de Saxe, maréchal général des camps et armées de sa majesté très chrétienne, duc élu de Curlande. Mittaw, 1752. Tome 1 seul, n°959 B.
  5. Histoire de l'empereur Jovien et traductions de plusieurs ouvrages de l'empereur Julien. Paris, Brocas, Desaint, Delalain & Nyon, 1776. Livre de prix de Jean-François Durand (1767-1829), reçu en 1782 au collège royal de Chartres (dit collège Pocquet), n°1051 B.
  6. Les entrevues du pape Ganganelli [Clément XIV]. Ouvrage traduit de l’Italien de Monsignor S****. Anvers, Frakenner, 1777. n°1057 B. 
  7. Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale. Paris, Paulin, 1846. n°1959 B.
  8. Dictionnaire universel d'histoire et de géographie. Paris, Hachette, 1847. n°1980 B.
De part cette liste, on peut supposer que la famille colla ces étiquettes dans les années 1840, en continuant la numérotation avec les livres arrivant par la suite. 

Cette étiquette fut l'occasion de s'intéresser aux imprimeurs de la famille. En effet, (Jean-)François Durand, cité plus haut, n'était pas le premier. Les imprimeurs de la famille sont les suivants :
  1. Nicolas Besnard (1697-1771). Imprimeur à Chartres.
  2. François I Le Tellier (1701-1776). Imprimeur né à Chartres mais exerçant à Mantes, il fut accusé d'imprimer des ouvrages prohibés et son imprimerie fut fermée. Il revint s'installer à Chartres où il exerça et fut mêlé à une histoire de contrefaçons. Il était franc-maçon. Son frère Jean-Henri était imprimeur à Dreux. Leur père, Henri Le Tellier était libraire à Chartes (et eut pour successeur en 1706 Michel Fétil).
  3. François II Le Tellier (1741-1815). Fils de François I, il fut le gendre et successeur de Nicolas Besnard en 1768.
  4. (Jean-)François Durand-Le Tellier (1767-1829). Apprenti chez François II Le Tellier, il travailla à Paris rue Saint-Jacques avant de prendre la succession de Le Tellier après avoir épousé sa fille. Il était l'imprimeur pour le département pendant la révolution.
  5. Félix Durand (1798-1885). Imprimeur à Chartres, fils de Jean-François. Succède à son père en 1821.
  6. Georges Durand. Imprimeur à Chartres, fils de Félix. Il succède à son père. En 1900, il exerçait toujours, et on trouve dans les années 20 et 30 des ouvrages imprimés par Durand. Il existe toujours une imprimerie Durand à Chartres. Est-ce les descendants?

On peut donc en déduire que c'est probablement Félix Durand qui mit ces étiquettes dans ses ouvrages.

Benoît G.
pour le Bibliomane Moderne

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...