samedi 31 août 2019

Dater un autographe de J.-K. Huysmans adressé à l'abbé Mugnier. Interrogations sur un petit autographe.


Joris-Karl Huysmans, photographie d'André Taponier (1904).


« Vendredi


Mon cher Abbé,

Je fais la grand' garde aujourd’hui au bureau. Autrement dit mon chef me fait savoir qu’il ne vient pas aujourd’hui et probablement demain aussi. Si bien que j’en ai jusqu’à 6 heures et plus et que je ne rentrerai pas dîner avant 7 heures. Aussi, ne m’attendez pas au Luxembourg – et je vois bien que la bonne Alice pourra se fouiller demain, s’il en est ainsi. Je vais finir par acheter, près du bureau, chez un marchand une miniature sur vélin, très joliment encadrée. Un St Christophe, de missel du 15e siècle - Je me bats depuis plusieurs jours avec le prix et la marchande. Mais la tentation est forte. Puis c’est le seul genre qui manque sur les murs ! Le déménagement est néfaste, j’ai le rut des bibelots qui était calmé, depuis ce temps là !!

A bientôt, mon cher Abbé, et bien fidèlement à vous.


Huysmans ».


Une simple petite lettre autographe peut receler bien des mystères. Cette lettre est remplie d'indices à décrypter. Voici les questions que pose celle-ci :

- à quelle date a-t-elle été écrite ?
- Huysmans a-t-il finalement acquis cette miniature du XVe siècle ?
- à quoi ressemblait ce Saint-Christophe en miniature ?
- que lui a répondu l'abbé Munier ?
- quelles étaient les relations intimes entre les deux hommes à ce moment précis ?


Une tentative de reconstruction de la petite histoire à partir de quelques mots seulement. Mot miraculeusement parvenus jusqu'à nous en 2019.

Je vous laisse tenter de répondre de votre côté à ces questions. Une petite enquête s'impose. Je vais la mener de mon côté également.

L'autographophilie est intiment liée à la bibliophilie, c'est pourquoi nous lui donnons régulièrement la place qui lui est due dans les colonnes du Bibliomane moderne.

Bonne rentrée scolaire !

Bertrand Hugonnard-Roche
Bibliomane moderne




Un Saint-Christophe en miniature extraite d'un manuscrit du XVe siècle
conservé à la bibliothèque vaticane. Sans doute est-ce un Saint-Christophe de ce style dont il est question ici.

2 commentaires:

AAB College a dit…

Thank you for sharing
https://aab-edu.net/

Anonyme a dit…

Bonjour Bertrand,

Un fil : "Après des débats sans nombre, j'ai enfin acquis la miniature d'ancien missel dont je vous parlais. Elle est très curieuse, malheureusement un peu repeinte. Enfin, rien de parfait n'existe."
Lettre du 16 juillet 1896 à Arij Prins (Lettres inédites à Arij Prins, Droz, 1977, lettre 147).
Huysmans avait également déménagé récemment pour une histoire de voisinage bruyant.

Le destinataire de la lettre est-il vraiment l'abbé Munier ? On a envie de lire plutôt a la fin de la lettre " bien filialement" que "fidèlement". L'allusion à la bonne Alice ne renvoie-t-elle pas à Alice Devaux, la maitresse puis épouse de Francis Poictevin ?

La vente de 2014 (Tessier-Sarrou) est vraiment riche et le jeu du destinataire amusant.

Raphael

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...