vendredi 19 mai 2017

L'ex-libris de Youki par Foujita, par Minou Premier.

Lucie Badoud dite Youki (1903-1963) est une femme d'exception du XXe siècle. Elle est connue pour avoir été la femme de Tsugouharu Foujita puis Robert Desnos puis Henri Espinouze. Trois grands artistes du XXe siècle. Le surnom Youki, qu'elle garda toute sa vie, lui vient de Foujita.


Type II

De Foujita lui vient aussi un tatouage qu'elle se plaisait à montrer à qui voulait le voir : une sirène sur la cuisse droite que lui avait donc tatoué le grand artiste d'origine japonaise. Une photo de Robert Doisneau (enregistrée ici depuis pinterest)


Cette sirène, devenue le symbole de Youki, est tout à fait dans le style du Foujita des années 1925, du Foujita qui illustra par exemple Les Aventures du Roi Pausole de Pierre Louÿs. Dans l'image ci-dessous, tirée du livre, une des femmes ressemble d'ailleurs beaucoup à la sirène.


La composition reprend donc ainsi le dessin de Foujita, et à part l'ex-libris du docteur Morisot, daté de 1939, il ne semble pas exister d'autre ex-libris d'après Foujita.


Venons-en au second ex-libris connu de Foujita. On le connait par des ouvrages provenant de la bibliothèque de Youki Desnos et parfois de Robert Desnos. Il y a actuellement 5 ou 6 ouvrages dont on peut suivre la trace sur internet (Raymond Roussel, Paul Eluard, Louis Aragon et Robert Desnos notamment). Une vente récente de souvenirs de Youki a permis de savoir plusieurs choses concernant cet ex-libris, ou plutôt les différentes versions de cet ex-libris (*) :
  • I : Un tirage à 100 exemplaires sur un "papier pur chiffon Montval" mesurant environ 14.5 x 9 cm, d'après la note conservée avec l'ex-libris. La sirène est imprimée en bleu. (source : vente Youki).
  • II : Un tirage à 100 exemplaires sur papier japon, plus petit, mesurant environ 10 x 7.5 cm. Ce second tirage était alors conservé dans sa boîte d'origine, permettant d'affirmer que le tirage était de 100 exemplaires (la boîte ne pouvant en contenir plus). (source : vente Youki).
  • Des tirages d'essais différents? Ainsi
    • III : un tirage de la grande sirène sur un papier, gris, plus épais que le pur chiffon, vergé, semble avoir été fait à quelques exemplaires, imprimé en bleu. (source : vente Youki).
    • IV : un tirage de la grande sirène sur vergé blanc, imprimé en bleu toujours. (source : collection privée).
    • V : un autre tirage de la petite sirène a aussi été fait sur pur chiffon, imprimé en gris. (source : collection privée).

Type I


Type III



Type IV



Type V

D'après les ouvrages portant cet ex-libris, seul deux montrent la photo et il semble que ce soit dans les deux cas le tirage sur japon qui ait été utilisé par Youki. Quoiqu'il en soit, cette vente aura permis de connaître un peu plus les différentes versions d'un des deux seuls ex-libris dû à Foujita, qui comme l'autre est d'une grande rareté. 

Minou Premier (**)

(*) Quand il est indiqué "source : vente Youki", c'est en étant sur place que les choses ont été observées, le catalogue indiquait juste "ensemble d'ex-libris". Quand il est indiqué "source : collection privée", ce sont des ex-libris appartenant à un collectionneur.

(**) Nous abandonnons provisoirement la série des articles de chien afin de faire un article de chat étant donné la prédisposition de Foujita pour les chats.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...